comment fendre des bûches de bois ?

1129

Fendre du bois est un travail qu’on effectue en général après avoir abattu un arbre. En effet, cela revient à transformer un tronc d’arbre en petites bûches pour le feu. Ces dernières seront empilées pour être séchées et ensuite seront utilisées pour le feu de camp ou la cheminée. Dans l’article suivant, il vous sera expliqué tout sur la coupure des bûches de bois.

Trouver un lieu de travail sûr

Pour fendre votre bois, cherchez un lieu isolé pour limiter au mieux les risques. Si vous voulez fendre votre bois, évitez les endroits où les enfants sont présents. Si quelqu’un désire être spectateur de votre travail, exigez qu’il se tienne à une distance raisonnable, sur le côté par exemple. Imaginez qu’il se plaçait devant vous, il prend le risque de recevoir la tête de la hache s’il arrivait que celle-ci se détache ou alors que la hache vous échappait. Soyez très vigilant.

A lire en complément : Projet d’extension de maison : les avantages et les inconvénients

Déterminer une bonne distance de coupure

Il est question ici pour vous de tendre le bras tout en saisissant le Merlin d’une main à l’extrémité du manche. Ensuite, placez le tranchant de la hache sur l’avant de la bûche à fendre : c’est tout juste la bonne distance de coupure. Il a été remarqué qu’en moyenne, on frappe toujours 10 cm plus loin que l’estimation faite. Visez toujours l’avant du bois à fendre serait très favorable pour vous en ce qui concerne votre propre sécurité.

La coupure du bois

Il faut amener la hache vers la poitrine avec une main sous la tête de la hache et l’autre main juste au niveau de la prise du manche. Ensuite, soulever la hache tout en saisissant le manche à deux mains au niveau de la prise. Faites au mieux pour maintenir l’équilibre de votre corps, ne basculez pas trop en arrière pour éviter des problèmes de dos. La hache est au-dessus de votre tête, regardez entre vos bras tout en pliant vos genoux et laissez tomber la hache.

Lire également : Installer une piscine coque hors sol : étapes et conseils pour une installation réussie

Frapper plusieurs fois dans le bois

Il n’est pas rare de remarquer que certains gros rondins de bois exigent qu’on les frappe plusieurs fois avant qu’il ne puisse bien fendre en deux. Par contre, il est limité par le fait que plusieurs manches de hache ont tendance à vite se briser. Pour éviter ça, il suffit juste de toujours placer le bois sur le bord arrière du billot et visé l’avant du bois. En visant l’arrière du bois, les chances que la tête frappe derrière le rondin sont élevés.

Utilisez l’overstricke guard

Overstricke guard est en fait un morceau de cuir placé sur le manche juste en dessous de la tête de la hache. Son rôle est de limiter les dégâts en cas de faux coups et confère à la hache un aspect robuste. En effet, même avec une telle protection, si vous ratez votre coup en frappant vraiment fort, le mal sera fait. Aussi, déterminer l’état exact du manche vous serait difficile avec la protection. Certes, il sert pour des dommages anodins, mais cela ne suffit pas tout temps.

Aussi, il existe d’autres manières de couper le bois en dehors de celles citées plus haut. Ainsi, il y a le kindling cracker dont la fonction est de vous permettre de fendre votre bois en plaçant simplement une bûche sur laquelle vous frappez avec un marteau. C’est une méthode très simple qui vous permet de fendre votre bois en toute sécurité. Le seul inconvénient qu’il présente est que la bûche doit être plus petite que l’emplacement du kindling cracker.

Que faire si la hache coince dans une bûche ?

Il peut arriver que lorsque vous couper votre bois, la hache reste coincée dans le bois à fendre. Dans ces cas-là, il ne faut surtout pas soulever la hache et le bloc ensemble ; c’est très dangereux pour votre dos surtout si le bloc se détache brusquement. Il suffira juste de poser votre main sur le bois à fendre puis frappé l’extrémité du manche de la hache de la paume des mains. Elle se soulèvera d’elle-même.