Les secrets pour un réglage parfait du carburateur de votre tronçonneuse

514
Les secrets pour un réglage parfait du carburateur de votre tronçonneuse

La tronçonneuse est un outil qui vous rend d’énormes services surtout pour ce qui est l’aménagement de l’espace extérieur de votre maison ou de la préparation des réserves de bois pour la cheminée. Cependant, vous devez savoir que cet outil nécessite un certain nombre de réglages afin de fonctionner de façon optimale.

Il est question par exemple de s’assurer des réglages du carburateur et de l’alimentation du moteur de votre appareil de coupe. Parcourez cet article pour avoir toutes les informations utiles pour le réglage parfait du carburateur de votre tronçonneuse.

A lire en complément : Se tourner vers un fabricant de fenêtres expérimenté pour faire le bon choix

Présentation du principe de fonctionnement du carburateur d’une tronçonneuse

Le principe de fonctionnement du carburateur d’une tronçonneuse est assez simple : Il existe deux vis de réglage dont le rôle est de régler la quantité de carburant qui va être réparti dans l’air lors des régimes bas et haut. Le volume d’air aspiré va dépendre de l’ouverture d’un volet de gaz qui va jouer sur le régime du moteur en accélération ou au ralenti.

Dans le cas où le volet est largement ouvert, il y a arrivée d’une grande de mélange (air + carburant) qui va accélérer le moteur. Dans le cas contraire, le moteur va ralentir. L’ouverture de ce volet des gaz se règle à l’aide de la vis de butée d’accélérateur qui porte encore le nom de vis de ralenti.

A lire aussi : Où jeter les vieux appareils electroniques ?

Présentation détaillée des réglages du carburateur d’une tronçonneuse

Le réglage du carburateur de la tronçonneuse est une opération délicate mais qui peut être effectuée par tous à condition de respecter à la lettre les étapes préconisées par le constructeur. Tout part en général de la position neutre des vis H et L (c’est-à-dire lorsqu’elles sont à zéro ou encore serrées sans être bloquées).

Les secrets pour un réglage parfait du carburateur de votre tronçonneuse

Étape 1 : le début

Dans un premier temps, il faut les dévisser d’un tour à partir de la position à zéro.

Étape 2 : réglage de la reprise

Ensuite, il est question de lancer le moteur et observer son comportement.

Étape 3 : le réglage de la vis L

Si le moteur bloque sans avoir accéléré, alors c’est qu’il étouffe par manque de carburant et il faudra dévisser la vis L en vue d’enrichir le mélange air + carburant en carburant.

Étape 4 : moteur qui démarre mais cale : le revissage de vis L

Si par contre le moteur accélère avant de caler, cela indique plutôt un excès de carburant et dans ce cas, il faudra revisser la vis L pour appauvrir le mélange air + carburant.

Étape 5 : réglage du régime moteur

Cette étape permet d’observer le régime de ralenti du moteur. Pour cela il faut laisser le moteur tourner en mode ralenti et observer son comportement.

Étape 6 : réglage régime d’ensemble

Il faut agir sur la vis H pour régler le régime du moteur. Il doit pouvoir se maintenir en mode accélération sans toutefois s’emballer.

Étape 7 : réglage ralenti

La vis de butée des gaz a pour rôle régler son ouverture afin de permettre au moteur de tourner au ralenti. Le fonctionnement du moteur est optimal lorsqu’il est suffisamment haut pour maintenir le régime de ralenti et suffisamment bas pour ne pas causer un entrainement de la chaine.

Les symptômes d’un carburateur mal réglé et comment les identifier

Il faut toujours garder à l’esprit que le réglage du carburateur d’une tronçonneuse requiert une certaine précision, car un mauvais réglage peut entraîner des conséquences désastreuses pour l’appareil. Les symptômes d’un carburateur mal réglé sont nombreux et peuvent facilement être identifiés par tout utilisateur averti.

Le premier signe est la présence de fumée noire. Si vous constatez que votre tronçonneuse émet beaucoup plus de fumée qu’à l’accoutumée, c’est sûrement un indicateur d’un mélange trop riche en carburant.

Il y a les problèmes au niveau du démarrage et de l’accélération. Si votre appareil ne veut pas démarrer ou s’il n’atteint pas son régime maximum lorsqu’il est sollicité, cela pourrait être le signe d’une vis L mal ajustée. De même, si elle accélère mais perd immédiatement sa puissance dès que vous relâchez la gâchette des gaz, cela indique plutôt une vis H mal calibrée.

Un autre symptôme courant est celui du ralenti instable. Dans ce cas-ci, le moteur tourne irrégulièrement jusqu’à finir par caler complètement. Cela voudrait dire que la vis T qui règle le régime minimum du moteur n’est pas correctement ajustée.

Dernier point physique non-négligeable : la production excessive de chaleur. Un échauffement excessif de l’appareil ou une température trop élevée du pot d’échappement pourraient être le signe que la richesse en carburant est trop importante.

Il faut prendre régulièrement soin de son équipement et notamment du réglage du carburateur. C’est un geste simple mais qui peut éviter des accidents graves lorsqu’il n’est pas fait correctement. Si vous constatez l’un des symptômes cités plus haut, n’hésitez pas à vérifier rapidement votre carburateur avant qu’il ne soit trop tard.

Les étapes à suivre pour régler le carburateur de votre tronçonneuse en toute sécurité

Les étapes à suivre pour régler le carburateur de votre tronçonneuse en toute sécurité sont les suivantes :

Avant de procéder au réglage du carburateur, vous devez nettoyer la tronçonneuse. Les débris et autres saletés peuvent entraver l’accès aux pièces nécessaires pour effectuer un ajustement précis.

Le PMH est essentiel dans le processus de réglage du carburateur. Pour trouver ce point, retirez la bougie d’allumage et tournez lentement le piston jusqu’à ce qu’il atteigne son sommet. Une fois que vous avez trouvé cette position, marquez-la sur votre volant.

Il existe deux vis principales à régler : la vis H qui contrôle l’effort moteur maximal et la vis L qui gère l’accélération maximale lorsque la lame ne tourne pas.

Pour commencer, serrez ces deux vis entièrement puis desserrez-les chacune d’un demi-tour. Démarrez votre tronçonneuse pour une période chaude avant d’ajuster les deux vis lorsque la machine fonctionne pleinement pendant quelques minutes.

Tournez lentement la vis H dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que vous entendiez clairement des cliquetis ou ressentiez une diminution notable des performances • notez alors où vous avez tourné en conséquence.

Puis, tournez doucement vers 12h la vis L dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que vous entendiez clairement des cliquetis ou ressentiez une diminution notable des performances • notez alors où vous avez tourné en conséquence.

Lorsque les deux vis principales sont réglées, il est temps de procéder à l’ajustement final de votre tronçonneuse. Pour ce faire, ajustez la vis de ralenti pour atteindre un régime moteur minimum stable.

Avec cette étape terminée, tournez la vis H légèrement vers la gauche puis écoutez attentivement si le son change significativement. Si tel est le cas, continuez de tourner doucement jusqu’à ce que vous trouviez le point optimal qui correspond aux besoins spécifiques de votre tronçonneuse.

Veillez à vérifier l’aération du carburateur. Si elle n’est pas optimale ni propre, cela peut empêcher un bon mélange air/carburant. Un nettoyage en profondeur est très recommandé avant toute intervention sur ces pièces essentielles au fonctionnement correct du moteur.

Nous espérons que cet article sur les secrets pour un réglage parfait du carburateur de votre tronçonneuse vous aura été utile et profitable ! N’hésitez pas à pratiquer plusieurs fois afin d’être certain(e) d’avoir bien assimilé toutes les subtilités nécessaires à cet entretien crucial.