Les prix de l’immobilier continuent de monter malgré la crise sanitaire

4

Après la crise du Covid-19, alors que pratiquement tous les secteurs sont touchés, selon les dernières nouvelles, le marché de l’immobilier français se porte très bien. Les prix sont en hausse constante, ce qui n’a pas manqué d’attirer l’attention des experts du domaine. Mais pourquoi le prix de l’immobilier continue-t-il d’augmenter malgré la crise ? Après avoir fait nos recherches, voici ce que nous avons trouvé à ce sujet !

Nombre de vendeurs en baisse

Contrairement à ce qu’on aurait pu croire, la crise sanitaire n’a pas obligé les Français à vendre leurs biens immobiliers. Malgré cette crise sans précédent, rares sont les Français à vouloir se séparer de leur maison. En tout cas, c’est ce que constatent les analystes spécialisés dans le marché immobilier français.

A lire aussi : Est-ce que les rentes du Québec sont imposables ?

Selon ces analystes en effet, le nombre vendeur ne cesse de baisser sur le marché immobilier de l’Hexagone. Et le temps que cette tendance se poursuive, le prix des biens ne baissera pas.

Nombre d’acheteurs en hausse

D’un autre côté, il faut reconnaître que la crise n’a pas vraiment eu un impact financier pour les Français, en tout cas pour certains. Le fait est que, selon les analystes, le nombre d’acheteurs sur le marché de l’immobilier ne cesse d’augmenter. C’est tout l’inverse de ce que l’on aurait pu s’attendre d’une crise sanitaire d’envergure mondiale.

A lire également : Les différents acteurs d'une transaction immobilière

Quoi qu’il en soit, l’augmentation du nombre d’acheteurs ne fera qu’accentuer la hausse du prix de l’immobilier en France. Tant que la tendance ne s’inverse pas, les prix continueront d’augmenter.

Les vendeurs ne baissent pas leur prix

Les analystes du marché constatent aussi le refus catégorique des vendeurs à baisser leur prix. Or, en baissant le prix, un vendeur obligera les autres à s’aligner sur son offre, ce qui occasionnera une baisse de prix global sur le marché. Sauf que pour le moment, c’est loin d’être le cas. Mais quoi qu’il en soit, même si le prix de l’immobilier est en hausse, c’est toujours le meilleur moment pour acheter une maison. Explication, ci-dessous.

Baisse du taux d’intérêt des crédits immobiliers

Actuellement en France, le taux d’intérêt sur les prêts immobiliers est très bas. À cause de cela, le prix de l’immobilier est en hausse, mais grâce à cela c’est le meilleur moment d’acheter une maison. Explication :

Comme le taux d’intérêt est très faible, les Français sont attirés par l’occasion et nombreux sont ceux qui contractent des prêts immobiliers. Cette baisse de taux aura donc comme effet direct l’augmentation du nombre d’acheteurs sur le marché de l’immobilier français. Et quand le nombre de demandes augmente, le prix également.

Si de nombreux Français sont tentés par cette baisse de taux d’intérêt malgré la hausse des prix des biens, ce n’est pas sans raison. En fait, avant d’acheter un bien immobilier, il est important de tenir en compte le taux d’intérêt d’un prêt. Si le taux est faible, c’est le moment d’acheter puisque l’acquisition vous revient moins cher. Ainsi, même si le prix de l’immobilier augmente, avec un faible taux d’intérêt, on peut tout à fait faire de bonnes affaires. A contrario, si le prix est bas, mais le taux est élevé, le risque est de devoir payer plus que pendant les prix hauts.