Est-ce que les rentes à Québec sont imposables ?

5

Allocation de retraite

La prestation de pension du RRQ est imposable. Notez que le montant standard des déductions est relativement faible, ce qui entraîne souvent une mauvaise surprise lors de la préparation des premières déclarations de revenus après le début des taux de rente. Le rentier a la possibilité de modifier les déductions à la source. Pour demander, modifier ou faire annuler une retenue à la source sur une pension d’âge du RRQ, vous pouvez effectuer l’une des opérations suivantes :

  • utiliser le service en ligne de Retraite Québec ;
  • appeler Retraite Québec et fournir les informations nécessaires ;
  • accéder au service en ligne Demande de retenue à la source par Mon compte — Régime de rentes du Québec et pension alimentaire pour enfants (approbation Clicséqur — Citoyens) s’il est inscrit.

Enfin, la prestation de pension peut être divisée entre les conjoints, mais cette ventilation doit se faire directement à la source. Il ne peut pas être fait chaque année dans la déclaration de revenus comme une ventilation du revenu de retraite admissible.

A découvrir également : Comment calculer la surface d'un couloir ?

Allocation de retraite au moment du décès

Bien entendu, la prestation de retraite de l’individu prend fin après son décès. Toutefois, un paiement de rente effectué après la date du décès et pour le mois au cours duquel le décès s’est produit peut être inclus dans une déclaration de revenus distincte, la déclaration de revenus des droits ou des biens (1).

Si, au moment du décès, une pension d’âge du RRQ avait déjà été reçue et partagée avec le conjoint, le service des pensions prend fin à la fin du mois au cours duquel le décès du conjoint survient. Après cela, nous recevons, après le fait que la pension d’âge qui aurait dû être reçue n’avait pas été de la division.

A lire aussi : Le prêt relais : bonne ou mauvaise idée pour un achat immobilier ?

Prestations de décès

L’euthanasie du RRQ est un paiement unique ne dépassant pas 2 500$. Il est versé si le défunt a versé des cotisations suffisantes au RRQ. Cette prestation est versée à la personne ou à l’organisation qui a payé les frais funéraires ou, en l’absence, aux héritiers. La demande doit être soumise dans les 5 ans suivant la date du décès.

Voici ce que mentionne le site Web de Retraite Québec à propos de ce service :

« La prestation doit être déclarée dans le revenu de la succession, indépendamment de la personne qui a émis le chèque. » (2)

Voici un extrait du Guide T4011 (3), qui spécifie le traitement de cet avantage :

« Les prestations de décès (…) sont énumérées dans la case 18 du T4A (P),… Les prestations de décès ne doivent pas être divulguées au retour du défunt. Si l’allocation journalière du RRQ en cas de décès (…) est versée au bénéficiaire dans l’année de réception de la succession, une note T3 est émise au nom du bénéficiaire et le bénéficiaire doit déclarer le montant dans sa déclaration de revenus T1. Pour les décès survenus après 2015, le bien résultant n’a pas la possibilité de choisir d’être imposé sur l’avantage de la succession si la prestation est en fait un revenu pour le bénéficiaire au cours de l’année et que la succession a par ailleurs un revenu imposable. Si l’allocation RRQ (…) n’est pas versée ou versée au bénéficiaire au cours de l’année au cours de laquelle la succession la reçoit, le montant est inclus dans le revenu imposable de la succession déclaré dans les renseignements de la fiducie T3 et les déclarations de revenus de l’année au cours de laquelle la succession a reçu les prestations. La succession doit payer de l’impôt sur ce montant. Lorsque la prestation de décès du RRQ (…) est le seul revenu de la succession et qu’une déclaration T3 n’est pas requise par ailleurs. Les prestations de décès peuvent être déclarées directement sur la déclaration T1 du bénéficiaire. »

Enfin, il convient de noter que si le défunt n’avait pas contribué suffisamment au RRQ, le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale pourrait, sous certaines conditions, verser une allocation funéraire spéciale.

La pension pour orphelins

La personne responsable d’un enfant mineur du défunt peut recevoir une pension d’enfant jusqu’à ce que l’enfant atteigne l’âge de 18 ans. Tout comme pour les prestations de décès, le défunt doit avoir cotisé suffisamment au RRQ pour que la pension d’orphelin soit versée. La prestation est un montant fixe de 244,64$ par mois pour chaque enfant.

Si la personne à charge de l’enfant reçoit également une pension de conjoint survivant du RRQ, la pension d’orphelin sera ajoutée à la pension du conjoint. Sinon, il sera versé directement à l’enfant.

Cette pension est assujettie à l’impôt et doit être déclarée dans le revenu de l’enfant, qu’elle soit versée à l’enfant survivant ou au conjoint.