Quelle taille de carrelage choisir pour agrandir une pièce ?

2

Vous prévoyez de poser des carreaux sur le sol ou le mur de votre pièce. Et vous voudrez utiliser cette opération pour agrandir « visuellement » l’espace si vous ne pouvez pas y ajouter des mètres carrés. Il tombe bien : le carrelage aide, si elle est sélectionnée correctement et posée selon certaines règles simples, à agrandir une pièce avec un simple effet optique. Simple, mais cela nécessite le respect de quelques règles !

Choix de la taille et de la forme des carreaux

Envisagez-vous de poser des carreaux de mosaïque colorés sur le sol de votre cuisine ? Attention, vos désirs en termes d’esthétique ne sont pas nécessairement compatibles avec un effet d’expansion. Certains critères doivent être pris en compte avant de commencer à acheter et à poser vos carreaux.

A découvrir également : Qu'est-ce qui peut attirer les mouches dans une maison ?

Carreaux de formes simples

Pour agrandir une pièce, mieux vaut d’abord préférer des formes simples telles que des carrés ou des rectangles.

Plus une tuile est large, plus elle donnera de grandes dimensions à votre pièce élan. C’est le cas des carreaux XXL : souvent utilisés dans de grandes et très grandes surfaces, ils ont également investi de petites pièces pour leur donner un aspect épuré. Un vrai bonus s’il s’agit d’un carreau mural : ils seront plus faciles à nettoyer !

A voir aussi : Comment cacher de la céramique ?

Au contraire, les petits carreaux ont tendance à réduire le volume de la pièce. Dans le cas d’une très petite surface, ils peuvent même l’écraser en raison du grand nombre de carreaux, en concentrant l’apparence sur les détails.Dans le cas de très petites pièces, privilégiez les carreaux rectangulaires pour les carrés, car leur forme allongée renforcera l’impression d’expansion de la pièce.

Une taille personnalisée à la taille de votre pièce

Ce n’est pas la même chose de vouloir agrandir une pièce de 15 m2 et une pièce de 5 m2. Les carreaux XXL n’auraient pas vraiment de sens dans un espace très étroit. Veillez à choisir une taille de carrelage adaptée à la surface de votre pièce.

Pour les petites pièces de moins de 10 m2, nous recommandons une largeur de carrelage de 20 à 30 cm au lieu de cela. D’autre part, les carreaux de 60 cm de large peuvent parfaitement s’adapter aux grandes pièces.

Choisissez des couleurs vives

La couleur de la tuile joue également un rôle dans l’effet grossissant d’une pièce. Plus il devient lumineux, plus il laissera le look « respirer ». Préférez donc des couleurs vives : blanc, blanc cassé, pastel, beige. Les couleurs pastel ont l’avantage d’être moins sales que le blanc, surtout pour votre cuisine ou votre salle de bain tout en restant lumineuses.

Utilisez une seule couleur

Il n’est pas recommandé d’utiliser plusieurs couleurs, en particulier dans de très petites pièces. Cependant, si vous voulez faire une mosaïque, choisissez des nuances assez denses. Associez une couleur pastel avec du blanc, par exemple. Vous pouvez également placer les carreaux de différentes couleurs pour éviter un effet à carreaux qui pourrait réduire votre espace, ce qui permet d’obtenir l’effet opposé à celui souhaité !

Carrelage identique au mur et au sol

Dans les pièces où vous avez la possibilité de poser des carreaux muraux, en particulier , il est préférable d’harmoniser la couleur des carreaux de sol et ceux du mur pour briser les angles, donnant ainsi l’illusion de continuité. Vous supprimez visuellement la distinction entre les deux dimensions.

Quelle couleur pour les joints ?

La couleur des joints est également importante lors de la pose de vos carreaux, car elle contribue à l’harmonie globale. Choisissez une couleur dont la teinte est proche de celle des carreaux : choisissez un sceau beige ou blanc pour les carreaux brillants, gris pour les carreaux pastel, etc. D’autre part, les joints doivent rester discrets afin de ne pas rompre l’harmonie visuelle. Ainsi, une largeur maximale de 2 à 3 mm est recommandée.

Jouez sur les reliefs et les perspectives

Jouez sur la luminosité

Les carreaux lisses activent le volume d’espace de la pièce en réfléchissant la lumière, tandis que les carreaux mats ont tendance à le lisser. Dans une petite salle de bains sans fenêtres, c’est la solution parfaite pour donner l’impression d’avoir plus d’espace.

De même, les tuiles en relief s’amélioreront la sensation d’espace dans votre pièce en accrochant plus ou moins de lumière (doit être évitée dans de très petites pièces).

Créez des lignes colorées

Une frise colorée sur un mur est une option efficace pour renforcer la profondeur de votre pièce, à condition qu’elle suive une ligne simple. Combiné avec des carreaux muraux, il créera un effet de contraste et donnera à la pièce une perspective horizontale.

Promouvoir les contrastes

La création de pauses, par exemple, en combinant des carreaux carrés et rectangulaires, permet d’activer une pièce si elle est déjà relativement grande. En fait, le regard doit pouvoir comprendre le jeu de la forme pour parvenir à une harmonie unifiée.

Vous pouvez également jouer le contraste entre la peinture et les carreaux sur un mur : par exemple, choisissez un mur sombre combiné à un carreau blanc brillant, délimité par une séparation horizontale nette, brisera la pièce en deux et augmentera ainsi la hauteur de votre pièce.

Comment installer ma dalle ?

La pose de la dalle dépend entièrement de vos préférences : largeur, elle donnera l’impression de « repousser les murs », augmentant ainsi la largeur de votre pièce. Mais une pose en longueur peut accentuer… la longueur !

Si votre pièce est dotée de fenêtres, vous pouvez également décider de poser vos carreaux dans le sens de la lumière naturelle. Cela suivra les lignes des tuiles dans leur longueur et créera des lignes de fuite horizontales.

Il existe également une méthode de pose « diagonale » très efficace pour dynamiser une pièce au sol.

Pose de carreaux sur le sol

Sur un mur, la pose horizontale est préférable. Utilisez plutôt des carreaux rectangulaires disposés dans la largeur de votre douche ou pour les éclaboussures de votre cuisine. Et n’hésitez pas à monter les carreaux sur les murs jusqu’au plafond pour renforcer la sensation de hauteur de votre pièce.