Les avantages d’installer une serre dans son jardin

1139

Avoir une serre dans son jardin permet de profiter d’une diversité en matière de culture. De cette diversité ressortent différents avantages dont vous bénéficiez quand vous faites son installation. Quels sont les avantages d’une serre dans son jardin ? En savoir plus à travers cet article.

Temps de culture prolongé

Les serres permettent de planter et de cultiver des plantes en dehors de la saison de croissance « normale », car les conditions climatiques et les changements saisonniers sont moins perceptibles. Sans danger de gelées tardives, vous pouvez commencer à planter beaucoup plus tôt qu’en pleine terre, même sans une belle serre qui offre la possibilité de contrôler la température. Tomates, aubergines et autres légumes d’été sont récoltés tôt dans la saison. Attention toutefois aux effets indésirables.

A lire en complément : Comment résilier son assurance habitation chez Le Meilleur de l’Assurance ?

L’atmosphère de la serre se réchauffe très rapidement et peut surchauffer les très jeunes plantes. N’oubliez pas d’aérer en journée une fois les températures modérées. De même, les cultures d’été peuvent durer jusqu’en seconde partie de saison. Dans les serres, il n’est pas impossible de récolter les fraises à l’automne et d’avoir des herbes fraîches toute l’année. En conséquence, les serres de jardin facilitent la culture de la plupart des légumes qui nécessitent de la chaleur pendant de longues périodes.

En d’autres termes, la culture en serre signifie des rendements plus élevés et la possibilité de prolonger la saison. La tâche principale de l’utilisation d’une serre est de créer une sorte de microclimat qui diffère de l’extérieur. En effet, la température ambiante dans ce type d’abri de jardin monte rapidement, mais le gel survient lorsque la température extérieure descend au-dessous de zéro.

A lire aussi : Qu'est-ce que le placoplâtre ?

Une meilleure productivité

Les conditions de développement plus stables et favorables augmentent considérablement la productivité. Cela permet à la plantation de tourner plus rapidement, d’augmenter encore la productivité et en fin de compte, d’économiser de l’argent. Les cultures poussent plus vite sous des structures isolées du froid et se réchauffent rapidement. Elles sont protégées des éléments tels que la grêle, les variations de température et le froid, et il n’y a aucun risque de perte de récolte.

Les plantes ne sont pas endommagées, car elles sont protégées des rayons brûlants du soleil d’été. Les plantations sont plus fortes et plus résistantes. En effet, elles sont protégées dans leur jeunesse ; ce qui fait qu’à la longue, elles ont le temps de durcir avant d’être repiquées en extérieur.

La culture en serre facilite également la rotation des cultures, car elle permet un meilleur contrôle des conditions de croissance des plantes horticoles. D’autant plus qu’une serre, c’est la possibilité de varier au maximum les fruits et légumes que l’on cultive. Dans tous les cas, l’utilisation d’un abri de jardin est toujours recommandée.

Une protection des maladies et ravageurs

Les oiseaux et les rongeurs ont peu de mal à attaquer les baies et autres tentations dans une serre hermétique, comme le verre. Le risque de maladies latentes est fortement réduit, pas de pluies prématurées. Qui n’a pas vu des plants de tomates réduits à un état de spectre noir après un été particulièrement humide ? Dans ces serres pour la plupart fermées, il est bon d’assurer une bonne ventilation en tout temps, surtout lorsque vous êtes en déplacement. L’installation d’une serre dans votre jardin est un excellent moyen de lutter contre la plupart des maladies des plantes. Cependant, il est important de bien entretenir la serre pour que cette valeur puisse être maintenue.

L’attrait des belles serres

Les serres en verre ou en polycarbonate sont des espaces esthétiques et privilégiés qui peuvent presque être des lieux de vie. Qu’elles soient murales ou au milieu du jardin, elles possèdent un charme à la fois intemporel et très actuel. Quand on a un jardin, il faut être prêt à braver les éléments à chaque instant pour travailler, semer, entretenir, récolter. Eh oui, parfois on n’a pas envie d’affronter ces éléments. Et c’est là que le confort d’une serre prend tout son sens !

Une utilisation écologique de l’énergie

Les serres sont aussi très avantageuses d’un point de vue écologique, car elles permettent une utilisation raisonnée de l’énergie. Effectivement, grâce à leur conception et leur orientation optimale, les serres profitent au maximum des rayons du soleil pour chauffer naturellement la structure. Il est donc possible de contrôler la température interne en n’utilisant le chauffage électrique ou à gaz qu’en cas de besoin réel. L’utilisation d’une serre peut contribuer grandement à la réduction des émissions de CO2 dans l’atmosphère.

Dans un monde où il faut prendre soin de notre environnement fragile, c’est donc un choix judicieux d’opter pour une installation durable telle qu’une serre. Les avantages écologiques ne sont pas les seuls : elle apporte aussi beaucoup sur le plan personnel puisqu’elle vous offre une solution innovante et pratique aux besoins horticoles spécifiques.

Une flexibilité de culture selon les saisons

Au-delà de la possibilité de cultiver toute l’année, une serre offre aussi une grande flexibilité quant aux plantations. Effectivement, elle vous permet de choisir les espèces que vous souhaitez cultiver en fonction des saisons et des conditions climatiques qui leur sont favorables. Vous pouvez ainsi adapter votre production selon vos besoins et envies du moment.

Si vous voulez produire plus de tomates durant l’été, mais que le climat n’est pas suffisamment ensoleillé ou chaud dans votre région, il est possible d’utiliser votre serre afin d’y faire pousser ces légumes gorgés de soleil. De même pour les fraises : grâce à un système adéquat d’aération et d’irrigation, il est facilement envisageable de prolonger la saison jusqu’à fin octobre.

Cette flexibilité vous permet aussi de tester différentes méthodes de culture sans risquer de compromettre tout un champ en cas d’échec. Vous pouvez donc innover dans votre méthode avec des cultures hors-sol ou encore hydroponiques sans grands investissements au départ.