3 types de portes de chat à éviter

1043

Une chatière donne la liberté à un chat d’entrer et de sortir à sa guise. Cela représente pour lui une clé de réserve lorsque son propriétaire s’absente toute la journée ou durant une longue période. Toutefois, sur le marché, il existe plusieurs types de portes de chat et il est souvent difficile de dénicher le meilleur. Ainsi, pour vous aider dans votre choix, découvrez dans cet article 3 types de chatières à éviter absolument.

Comment choisir sa porte de chat ?

La possibilité pour un chat d’entrer et sortir de la maison à sa guise constitue l’avantage majeur de la chatière. De ce point de vue, elle est donc bénéfique et très intéressante pour le chat. Aussi, elle interdit aux autres chats l’accès à la maison et donc du territoire du chat. Très pratique, elle lui permet de rentrer et de sortir facilement selon sa volonté sans réveiller ses propriétaires. Par conséquent, pour choisir le modèle de chatière adapté à son félin, il faut prendre en compte certains critères.

A lire en complément : Pied de table à manger : les erreurs à éviter

Taille et nombre d’animaux

La taille du chat fait partie des paramètres de choix. En effet, en fonction de sa taille, il faut préférer une chatière standard de 14 x 12 cm si l’animal a un gabarit moyen. Pour ceux de plus de 7 kg, la grande ouverture 17 x 17 cm fera l’affaire. De plus, le nombre d’animaux peut aussi devenir un paramètre de choix. Dès lors, les chatières électroniques ou magnétiques seront idéales.

Matière de la porte de chat

En ce qui concerne le côté esthétique de la chatière, plusieurs couleurs sont disponibles pour que cet accessoire se marie très bien à la maison. Toutefois, il vaut mieux mettre quelques euros supplémentaires dans une chatière qui a reçu un traitement anti-UV qui lui garantira une longue durabilité. Aussi, les plastiques solides sont parfaits pour résister aux nombreuses entrées et sorties du chat.

A lire en complément : Quand et comment séparer un Keiki ?

Bruit de la chatière

Certains chats peuvent avoir peur du bruit effectué lorsqu’ils essaient d’ouvrir la porte. Il faut alors s’assurer que ce bruit soit supportable pour le chat, au risque qu’il n’utilise plus jamais la porte. Aussi, ce bruit ne doit pas également empêcher les propriétaires de dormir durant la nuit.

Lieu de la pose

Tous les modèles de chatières ne sont pas conformes pour une installation sur un mur, une fenêtre ou sur une porte. Il faut donc penser au préalable au choix de l’emplacement afin d’avoir une installation sécurisée pour le chat ainsi que pour la maison. Il faut également vérifier si les dimensions pour l’installation correspondent très bien à l’emplacement choisi pour la chatière.

Quelles sont les chatières à éviter ?

Parmi les différents types de chatières qui existent sur le marché, il faut faire attention lors de son choix. Ainsi, voici ci-après trois types de portes de chat à éviter :

La chatière à puce

Équipée d’un design élégant et simple, la chatière à puce se fond facilement dans n’importe quelle décoration. Avec ses nombreuses fonctionnalités avancées, ce type de chatière est grandement à la hauteur de sa popularité et est sans doute l’une des meilleures du marché. Cependant, cette chatière a quelques points négatifs. En effet, elle a un petit bip à l’ouverture de la trappe et pourra faire fuir le petit félin. Aussi, elle est dotée d’un contrôle différencié d’ouverture, ce qui pourrait bien être utile dans la chatière connectée et pas dans la chatière à puce.

La chatière électronique

La chatière électronique est un véritable outil très apprécié, car elle offre des fonctionnalités intéressantes. Cela permet d’avoir un contrôle absolu de la chatière toute en gérant à distance sans se dépenser. Toutefois, ce type de chatière a une autonomie un peu fragile (6 mois), ce qui nécessite plus souvent un changement des piles. Aussi, avec cette chatière, il est impossible de planifier les horaires de couvre-feu pour chaque animal.

La chatière connectée

La chatière connectée correspond plus ou moins à la version moderne de la chatière à puce. Elle permet aussi d’avoir un contrôle à distance et surveiller les allées et retours de l’animal. Cependant, ce type de chatière ne peut pas convenir à tous les chats, notamment ceux qui n’aiment pas pousser leur tête sur les trappes ou ceux qui sont peureux.

Les dangers des chatières pour la sécurité de votre chat

Si les chatières peuvent s’avérer pratiques pour éviter d’avoir à ouvrir et fermer la porte à chaque fois que son animal souhaite sortir, il faut bien comprendre qu’elles représentent également des dangers pour leur sécurité. Voici une liste non exhaustive des risques encourus :

Les intrusions extérieures :
Lorsque vous installez une chatière chez vous, cela permet également aux autres animaux errants d’avoir facilement accès à votre maison. Cela peut entraîner des bagarres avec votre propre animal ou encore l’introduction dans votre habitat de maladies transmises par ces chats errants.

Le vol :
Malheureusement, les cambrioleurs peuvent utiliser la chatière pour accéder plus facilement à votre domicile. Si vous êtes absent pendant plusieurs jours sans avoir pris soin de bloquer la chatière, quelqu’un pourrait entrer chez vous en utilisant cette voie.

La perte ou le vol du collier électronique :
Dans le cas où vous utilisez une chatière électronique qui fonctionne avec un collier spécial porté par l’animal, il y a toujours le risque que celui-ci perde ce dernier ou se fasse voler. Ceci empêcherait alors l’accès au foyer à son petit compagnon.

L’exposition aux intempéries et aux prédateurs sauvages :
Si la trappe n’est pas équipée correctement et adéquatement isolée, elle peut causer des courants d’air froid dans la maison durant l’hiver, particulièrement si elle est installée sur une grande surface telle qu’une porte-patio. De même, si elle est installée dans une zone isolée ou boisée, les prédateurs sauvages pourraient s’introduire dans votre maison via la chatière.

Bien que l’utilisation de chatières puisse sembler pratique et éviter des allers-retours fréquents pour son animal domestique, il faut bien faire attention aux dangers qu’elles peuvent représenter pour leur sécurité. En choisissant judicieusement le type de chatière qui conviendra le mieux à ses besoins spécifiques tout en gardant à l’esprit les menaces potentielles liées à ce produit, on peut assurer une utilisation sûre et confortable pour les chats propriétaires.

Les alternatives aux chatières traditionnelles

Si vous ne voulez pas prendre le risque d’installer une chatière chez vous, il existe des alternatives qui pourraient répondre à vos besoins. Voici quelques exemples :

Cela peut sembler trivial, mais un simple portillon permettra à votre animal de compagnie de sortir et d’entrer facilement sans avoir besoin d’une trappe complexe dans la porte ou le mur. Il suffit de choisir la bonne hauteur du seuil afin que seul votre chat puisse passer en toute sécurité.

Dans certains cas, les propriétaires peuvent préférer séparer leur maison en différentes zones accessibles uniquement aux animaux domestiques. Dans ce cas-là, l’utilisation de cloisons amovibles avec une porte intégrée est une option pratique et flexible pouvant être ajustée selon les besoins changeants des occupants.

Il existe sur le marché des dispositifs électroniques qui permettent d’ouvrir et de fermer automatiquement une porte coulissante spécialement conçue pour les chats lorsqu’ils veulent rentrer ou sortir de la maison. Cette solution offre aussi l’avantage supplémentaire qu’elle peut être verrouillée lorsque cela est nécessaire.

Il n’y a pas qu’une seule solution possible quand on veut donner plus d’autonomie à son animal tout en ayant conscience des potentiels dangers liés au passage libre via la chatière traditionnelle.