Belladone : un poison aux effets méconnus

142
Belladone un poison aux effets méconnus

Son nom fait penser à une plante d’une grande vertu thérapeutique. Mais la réalité est tout autre. Le Belladone est une plante nocive pouvant causer la mort chez l’espèce humaine. Voici un article qui présente tout ce qu’il faut savoir sur ce végétal multicellulaire qui pousse dans plusieurs pays.

C’est quoi la belladone ?

Encore appelée la belle dame, la belladone est une plante herbacée et très peu répandue dans le monde. En Afrique, on la trouve bien souvent au nord, et en Asie, à l’ouest du continent. Mais, en France, on la retrouve majoritairement dans les régions Est. Cependant il est difficile de s’accorder sur les zones qui sont spécifiquement adaptées au développement de cette plante, parce qu’elle pousse n’importe où et surtout à n’importe quel moment. C’est d’ailleurs ce qui justifie pourquoi elle a acquis le surnom de vagabond.

Lire également : Comment entretenir sa porte d'entrée ?

Toutefois, les scientifiques ont remarqué que la belladone a particulièrement une préférence pour les sols riches en calcium. Car elle s’y pousse beaucoup plus.

Comment la reconnaître ?

La belladone est une plante géante avec un port épais. Elle mesure généralement entre 1,5 et 2 m de haut. Ce végétal multicellulaire appartenant à la famille des solanacées est capable de vivre pendant plusieurs années. Elle possède un rhizome solide et résistant et des tiges modérément couvertes de poils fins et sérés.

A lire aussi : Quand et comment couper les plantes potagères ?

En ce qui concerne ses feuilles, elles ont une forme ovale et un bout pointu. Leur superficie est souvent comprise entre 100 et 120 m². Si ces détails ne suffisent peut-être pas pour reconnaitre la belladone, il ne fait aucun doute que son odeur le rend particulier. En effet, elle possède un parfum difficilement supportable.

Pour ce qui est de ses fleurs, elles sont hermaphrodites. Cependant, la pollinisation est soumise à l’action du vent ou des insectes. La floraison de la belladone commence à partir du mois de juin et peut s’étendre jusqu’en octobre, même après que les premiers fruits se soient formés. En général, chez la plupart des plantes, la floraison précède la formation de fruits, mais ce n’est pas toujours le cas chez la belladone. La belladone produit de petits fruits violets charnus qui contiennent des pépins et présentent une grande similitude avec les cerises.

Quel danger représente-t-elle pour les êtres vivants ?

La belle dame, comme l’indique son surnom, ne fait pas de cette plante, un allié de l’homme. C’est en réalité un véritable poison dont les effets peuvent aller d’une intoxication grave, à la mort en passant par la paralysie des voies respiratoires.

Mais, vous savez quel est le pire ? Eh bien, c’est qu’il n’y a aucune partie de cette plante qui ne soit pas toxique. Ses racines, ses feuilles, ses tiges et ses fruits sont tous nuisibles à la santé des êtres vivants. Et si les soins adéquats ne sont pas administrés dans le moindre délai, la mort ne peut être évitée. Toutefois, la belladone n’a pas les mêmes effets sur tous les animaux. Les mammifères, comme les lèvres, les lapins et les rongeurs, ne présentent aucune sensibilité aux effets de cette plante. En réalité, ces animaux sont dotés d’une enzyme qui élimine la toxine contenue dans la Belladone.

Belladone

Chez l’espèce humaine, le constat n’est pas le même. Les enfants sont les plus exposés aux effets de cette plante. Les fruits produits par la belladone sont sucrés et peuvent être confondus aux myrtilles ou encore aux cerises. Dès lors, les enfants ont souvent tendance à les cueillir pour ensuite, les manger. Ce qui engendre immédiatement une intoxication chez ceux-ci. Ce qu’il y a lieu de faire quand cela arrive, c’est de conduire l’enfant victime des effets de la belladone à l’hôpital pour que les médecins prennent connaissance de son état de santé et le prennent en charge.

En ce qui concerne les adultes, ils sont un peu plus résistants aux effets de la belladone. Alors que l’ingestion de 2 à 3 de ses baies est nuisible pour les enfants, il faut jusqu’à 10 ou 15 pour qu’une personne adulte soit gravement atteinte. Toutefois, cela ne signifie pas que le fait d’en manger une seule est sans gravité aucune pour l’adulte.

L’intoxication produit par la belladone, se caractérise par des nausées, accompagnées de vomissement. L’organisme rejette presque immédiatement après son atteinte, tous les débris des baies consommées.

Après cela, surviennent des troubles neuro-végétatifs tels que :

  • Les gênes respiratoires et les difficultés d’ingérer les aliments ;
  • La sécheresse des muqueuses et de la peau ;
  • Les douleurs vulvaires (généralement observé chez les petites filles) ;
  • La Tachycardie ;
  • La mydriase accompagnée de troubles de la vision.

Au même moment, quelques troubles neurologiques sont observés chez les patients. Il s’agit de :

  • les vertiges ;
  • Les hallucinations ;
  • Les délires ;
  • L’anxiété 
  • Les crises convulsives.

De plus, le patient peut montrer quelques signes d’hyperthermie accompagnée de constipation avec des difficultés à évacuer les urines.

Si l’intoxication n’est pas vite soignée, le sujet peut perdre la conscience et rentrer dans un état critique. À partir de ce moment, la mort peut survenir à tout moment si les soins adéquats ne sont pas rapidement administrés au patient.